Dirigeant Entreprises
Dirigeant Entreprises
logo-APRR-1280x800 Retour

APRR

Date de création : 1961

Activités : Transports - Autoroutes

Effectif : 3500

Site web : www.aprr.com

Historique

En France la première autoroute est celle qui relie Paris à la Normandie dès 1941. Avec les Trente Glorieuses, de nouveaux tronçons se développent, notamment l’autoroute Estérel Côte d’Azur et quelques années plus tard la liaison Paris-Lyon. La loi autorisant les péages et les concessions est votée en 1955. La société gérant la ligne Paris-Rhin-Rhône est ainsi créée en 1961. Dix ans plus tard l’autoroute est mise en service et en 1975 la SAPL devient la Société des autoroutes Paris-Rhin-Rhône (SAPRR). La même année la société acquiert la gestion de l’A36 l’autoroute de Franche-Comté reliant Mulhouse à Beaune et l’A31 l’autoroute de Lorraine reliant la frontière luxembourgeoise à Beaune.

La crise pétrolière a un effet sans précédent sur le développement des autoroutes et surtout sur les sociétés privées incapables de poursuivre le remboursement de leurs emprunts. L’Etat s’engage ainsi dans la gestion de certains tronçons. L’histoire de l’APRR est fortement liée à l’histoire des transports français et c’est ainsi qu’en 1995 une nouvelle réforme conclut au rapprochement entre AREA (Autoroutes Rhône et Alpes) et l’APRR.

Dès 2000, d’importants changements mis en place par des décisions à l’échelle européenne permettent à n’importe quelle société privée de s’engager dans la concession d’autoroutes sur le territoire français. Cette même année le réseau géré par l’APRR atteint 2193 kilomètres d’autoroutes et de tunnels. C’est à partir de 2004 qu’une partie du capital est mise en bourse mais pendant deux ans l’Etat reste toujours majoritaire.

En 2006 le consortium constitué de l’entreprise de BTP Eiffage et de Macquarie une banque d’investissement australienne acquiert la majorité des parts d’APRR. Depuis 2006, le développement continue avec de nouveaux tronçons comme la section entre Annecy et Genève en 2008, le contournement de Mâcon en 2011 et l’A466 dans la région lyonnaise en 2015.

 

Description

L’APRR, société gérant les autoroutes dans l’Est et dans le centre de la France suivant les contours entre Paris, le Rhin et le Rhône, est le deuxième groupe autoroutier en France et le quatrième en Europe. La société est détenue depuis 2006 par Eiffarie, un consortium associant Eiffage et Macquarie.

En France, l’État reste commanditaire et confie la construction, l’entretien et la gestion des autoroutes aux sociétés comme l’APRR en contrepartie de l’encaissement du péage. L’APRR a obtenu la concession pour son réseau jusqu’en 2035.

Le siège de l’APRR est situé depuis ses débuts dans les années 60 près de Dijon à Saint-Apollinaire. À partir du siège sont gérés les 2323 km du réseau qui permettent de relier Paris à Lyon, de relier la Bourgogne à la Suisse et au Luxembourg, de circuler dans la région lyonnaise grâce à la filiale AREA et de circuler au sud de Paris dans le centre de la France.

3500 personnes travaillent pour l’APRR, soit plus d’un employé par kilomètre d’autoroute.

Le chiffre d’affaires de l’entreprise pour l’année 2017 s’élève à 2424,6 millions d’euros, ce qui représente une progression de 4,2 % par rapport à 2016, résultant à 97 % des recettes de péages. Dans le même temps, le trafic sur les autoroutes de l’APRR-AREA a progressé de 3,2 % .